19/09/2004

vive les USA

Justice Américaine et bon sens...
 
 
En 1994, un jury du Nouveau-Mexique accorda 2,9 millions $ de dommages et
intérêts à Stella Liebeck, 81 ans, souffrant de brûlures aux troisième
degré
sur les jambes après s'être renversée une tasse de café McDonald's sur
elle.
 
 
Ce cas inspira un "prix Stella" annuel récompensant les procès US les plus
délirants. Les cas suivants sont de sérieux candidats pour le prix, chacun
versant dans le ridicule achevé, mais, dans la tradition américaine, avec
un
bon avocat, on peut gagner n'importe quoi.
 
Janvier 2000. Un jury populaire du Texas accorda 780 000 $ à Kathleen
Robertson pour s'être foulée la cheville en trébuchant sur un enfant en
bas-âge courant entre les rayons d'un supermarché. Les propriétaires du
magasin furent considérablement surpris par le verdict, considérant que le
jeune trouble-fête était le fils de Mme Robertson.
 
Juin 1998. Carl Truman, 19 ans, de Los Angeles, gagna 74 000 $ plus frais
médicaux lorsque son voisin roula sur sa main avec sa Honda Accord. Mr
Truman n'avait apparemment pas remarqué la présence de son voisin au volant
alors qu'il lui volait ses enjoliveurs.
 
Octobre 1998. Terrence Dickson, Pennsylvanie, quittait la maison qu'il
venait de cambrioler en passant par le garage. Incapable de ressortir, en
raison du mal fonctionnement de la commande automatique de la porte du
garage, il ne put réintégrer la maison, la porte reliant la maison au
garage
s'étant fermée à clé lorsqu'il l'avait claquée. Les occupants de la maison
étaient en vacances. Mr Dickson se retrouva enfermé dans le garage pendant
8
jours. Il survécut grâce à un casier de Pepsi et un grand sac de nourriture
pour chien déshydratée. Il poursuivit les propriétaires de la maison en
justice, clamant la torture morale engendrée par la situation. Le jury lui
octroya un demi million de dollars.
 
Octobre 1999. Jerry Williams, Arkansas, gagna 14 500 $ plus frais médicaux
après avoir été mordu par le chien de son voisin. Le chien était enchaîné à
la clôture intérieure du jardin. Le montant accordé a Mr Williams fut moins
élevé que prévue car le jury estima que le chien avait peut-être été un
rien
provoqué par Mr Williams qui lui tirait dessus au fusil à plombs.
 
Mai 2000. Un restaurant de Philadelphia fut contraint de verser 113 500 $ à
Amber Carson après qu'elle se soit cassée le coccyx en glissant sur du
soda.
Le soda était sur le sol parce que Mlle Carson l'avait envoyé à la tête de
son petit ami 30 secondes plus tôt au cours d'une dispute.
 
Décembre 1997. Kara Walton, Delaware, gagna son procès contre une boîte de
nuit d'une ville voisine lorsqu'elle les poursuivit car étant tombée par
terre depuis la fenêtre des toilettes elle s'était cassée 2 dents. Ceci
étant arrivé alors que Mlle Walton essayait de s'esquiver par la fenêtre
pour éviter de payer 3,50 $ de boisson. Le jury lui octroya 12 000 $ plus
les frais de dentiste.
 
Merv Grazinski, d'Oklahoma City. En novembre 2000, Mr Grazinski acheta un
motor home Winnebago flambant neuf de 10 mètres de long. Lors de son retour
chez lui, s'étant engagé sur l'autoroute, il lança le véhicule à 110 km/h
et
le mit sur le " cruise control ". Puis, il quitta le siège du conducteur
pour se préparer un café à l'arrière. Evidemment, le motor home quitta la
route et s'écrasa plus loin après une série de tonneaux. Mr Grazinski
poursuivit Winnebago pour ne l'avoir pas prévenu, via le guide de
l'utilisateur, qu'il ne pouvait pas faire ça. Il gagna 1 750 000 $ plus un
nouveau motor home (Winnebago fit en plus changer son guide d'utilisation
au
cas ou d'autres parfaits crétins achèteraient leurs véhicules).
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Darwin Awards cru 2002 (garnd prix de la mort la plus conne !!)
>
> Le gagnant de l'année dernière était un mec tué par une distributrice
> de coca-cola qui a chuté sur lui pendant qu'il essayait de  faire sortir
> gratuitement une canette.
>
>
> Et les nominés pour cette année sont :
>
> Un jeune homme canadien, recherchant une manière de se saouler pour
> pas cher parce qu'il n'avait aucun argent sur lui pour s'acheter de
> l'alcool, a mélangé de l'essence avec du lait. Évidemment, cette
> concoction l'a rendu malade, et il est allé vomir dans la cheminée de sa
> maison.
> L'explosion et le feu résultants ont brûlé sa maison, tuant du même coup
> sa soeur et lui-même.
>
>
--------------------------------------------------------------------------
> ---------------------------------------------------------
>
> Trois brésiliens volaient dans un avion de tourisme à basse altitude
> quand un autre avion s'est approché. Il s'avère qu'ils ont décidé
> d'enquiquiner les occupants de l'autre avion, mais ils ont perdu le
> contrôle de leur propre avion et se sont écrasés. Ils tous ont été
> trouvés morts dans l'épave avec leur pantalon autour de leurs
> chevilles...
>
>
--------------------------------------------------------------------------
> ---------------------------------------------------------
>
> Une officier de police de l'Idaho a répondu à un appel d'urgence. Elle
> n'a eu aucun détail avant son arrivée sur les lieux, sauf qu'une
> personne avait rapporté que son père ne respirait plus. A son arrivée
> l'officier a trouvé l'homme nu, son visage contre le divan. Quand elle
> l'a retourné pour vérifier son pouls et commencer la réanimation, elle a
> noté des marques de brûlure autour de ses parties génitales. Après que
> l'ambulance soit arrivée et ait enlevé l'homme - qui a été déclaré mort
> à son arrivée à l'hôpital. la police a fait une inspection plus
> minutieuse du divan, et a noté que l'homme avait fait un trou entre les
> coussins. En retournant le divan, la police a découvert ce qui avait
> causé la mort. Apparemment, l'homme avait l'habitude de mettre son pénis
> entre les coussins, dans le trou et entre deux ponceuses électriques
> (sans le papier de verre, pour des raisons évidentes). Selon l'histoire,
> son orgasme a court-circuité une des ponceuses, l'électrocutant.
>
>
--------------------------------------------------------------------------
> ---------------------------------------------------------
>
> Une jeune femme française de 27 ans a perdu le contrôle de sa voiture
> sur une route près de Marseille et est rentrée dans un arbre, blessant
> sérieusement son passager et se tuant. Comme un banal accident de la
> route, ceci n'aurait pas été qualifié pour une nomination aux Darwin, si
> ce n'est que l'attention du conducteur avait été distraite par son
> Tamagotchi (série Pokémon). Celui-ci avait commencé à faire constamment
> bip-bip demandant de la nourriture pendant qu'elle conduisait. En
> essayant d'appuyer sur les bons boutons pour sauver la vie du
> Tamagotchi, la femme a perdu la sienne.
>
>
--------------------------------------------------------------------------
> ---------------------------------------------------------
>
> Un jeune homme de 22 ans habitant Reston aux USA, a été trouvé mort
> après qu'il ait essayé d'employer des tentacules de poulpes pour faire
> un saut à l'élastique depuis un promontoire de 25 mètres de haut. La
> police du comté de Fairfax a indiqué qu'Eric Barcia, un employé de
> fast-food, a attaché avec du ruban adhésif le groupe de tentacules,
> enveloppé une extrémité autour d'un pied, ancré l'autre extrémité au
> promontoir du parc du lac d'Accotink, sauté et heurté le trottoir.
> Warren Carmichael, le porte-parole de la police, a indiqué que les
> investigateurs pensent que Barcia était seul parce que sa voiture a été
> retrouvé non loin de là. "La longueur de la corde qu'il avait fabriquée
> était plus grande que la distance entre le promontoir et la terre," a
> dit Carmichael. La police a indiqué que la cause apparente de la mort
> était un "trauma principal."
>
>
--------------------------------------------------------------------------
> ---------------------------------------------------------
>
> Les employés d'un entrepôt de taille moyenne dans le Texas occidental
> ont noté l'odeur d'une fuite de gaz. Raisonnablement, la direction a
> fait évacué le bâtiment, éteignant toutes les sources potentielles
> d'étincelles: lumières, moteurs, etc... Après que le bâtiment ait été
> évacué, deux techniciens de la compagnie de gaz ont été envoyés. Lors de
> leur entrée dans le bâtiment, ils ont de la difficulté à se diriger dans
> l'obscurité. À leur désespoir, aucune des lumières ne fonctionnait. Les
> témoins ont décrit plus tard avoir vu un des techniciens sortir de sa
> poche un objet qui ressemblait à un briquet. Suite à l'utilisation de
> cet objet, le gaz dans l'entrepôt a explosé, envoyant des débris jusqu'à
> cinq kms de distance.
>  Aucuns restes des deux techniciens n'ont été retrouvé, mais le briquet
> a été trouvé pratiquement intact après l'explosion. Le technicien,
> suspecté d'avoir causé l'explosion, n'avait été jamais considéré par ses
> pairs comme une 'intelligence'.
>
>
--------------------------------------------------------------------------
> ---------------------------------------------------------
>
> Et le grand gagnant :
>
> La patrouille routière de l'Arizona a découvert des débris de métal
> incorporés dans une falaise se levant au-dessus de la route au bout
> d'une courbe. La zone ressemblait à l'emplacement d'un accident
> d'avion, mais il s'agissait d'une voiture. La marque du véhicule était
> non identifiable d'après les restes. Le laboratoire a finalement
> déterminé ce qu'il en était et ce qu'il s'était produit. Il semblerait
> qu'un homme avait mis, d'une manière ou d'une autre, la main sur une
> unité de JATO (aide au décollage de jets - actuellement une fusée à
> combustible solide) qui est employée pour donner aux avions
> transporteurs militaires une "poussée" supplémentaire pour décoller
> depuis des terrains d'aviation trop courts. L'homme avait conduit sa
> Chevy Impala dans le désert jusqu'à un tronçon de route long et droit.
> Alors il a attaché l'unité de JATO à sa voiture, a sauté dedans, démarré
> et allumé le JATO! Les faits qui ont pu être déterminé, sont que le
> conducteur de l'Impala 1967 a allumé le JATO à une distance
> d'approximativement 6 Kms de l'emplacement de l'accident. Ce fait a été
> établi d'après l'asphalte roussie et fondue trouvée à cet endroit. Le
> JATO, s'il a fonctionné correctement, a atteint son maximum de poussée
> dans les 5 secondes, faisant atteindre le Chevy des vitesses bien
> au-dessus de 190 Km/h et continuant plein régime pendant 20-25 secondes
> additionnelles.
>  Le conducteur, se transformant en pilote, a très probablement éprouvé
> des niveaux de force-G habituellement réservés aux pilotes de F-14 en
> pleine accélération, lui faisant perdre le contrôle pour le reste de
> l'événement.
> Cependant l'automobile est restée sur la route environ 4.5 Kms (15-20
> secondes) avant que le conducteur ait appuyé sur les freins jusqu'à les
> faire complètement fondre, explosant les pneus et laissant des marques
> en caoutchouc épaisses sur la route. Le véhicule a alors décollé pour
> 1.5Km additionnels et a percuté la falaise à une hauteur de 40 mètres
> laissant un cratère noirci d'un mètre de profondeur dans la roche. La
> plupart des restes du conducteur n'étaient pas réc upérables; cependant,
> de petits fragments d'os, de dents et de cheveux ont été extraits du
> cratère et des
> bouts d'ongle et d'os ont été enlevés d'un morceau de débris ressemblant
> à une partie du volant.
> Epilogue: On a calculé que cet idiot a presque atteint Mach I,
> atteignant une vitesse au sol d'approximativement 800 Km/h.


21:46 Écrit par Yuki | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

.......recherche......... ah! bien ça c'est de la recherche......mais c'est super interressant.....super bon blog......

Écrit par : gils | 19/09/2004

waw.. -__- y'a des trucs flippants qd meme...

Écrit par : Heera | 20/09/2004

Les commentaires sont fermés.